04 juin 2007 ~ 0 Commentaire

NON à une nouvelle guerre froide ! Sursaut civique en République Tchèque.

Alors que G. Bush est aujourd’hui accueilli dans leur pays, les démocrates tchèques ont défilé le 26 mai 2007 à Prague sur le mot d’ordre : NON AUX BASES MILITAIRES AMERICANES EN REPUBLIQUE TCHEQUE !
Qu’avons-nous entendu pendant cette journée de grande mobilisation citoyenne dans les rues de Prague ? Qu’entend-on dans les rues de la capitale tchèque aujourd’hui ?
« Nous avons voulu envoyer un signal fort au monde entier : Notre rassemblement n’est qu’un début, c’est le commencement d’une longue marche vers la liberté ». « Nous voulons que ce monde change ».
« Nous nous battons au nom de la démocratie universelle ». « Nous nous battons pour un monde démocratique et pacifique ». « Il faut en finir avec cette spirale de violence et avec cette course aux armements ». « Il faut empêcher la nouvelle guerre froide dans le monde et en Europe ».
« Nous disons non aux bases militaires américaines sur le territoire de la République Tchèque ». « Nous disons non à la présence de soldats étrangers sur notre sol ».
« Nous sommes venus dire non à un gouvernement qui nous a trahi et qui ne nous représente plus ». « Aucun parti politique n’avait dans son programme électoral le déploiement d’une base militaire américaine sur notre territoire, aucun parti politique n’a informé les citoyens de cette possibilité, le gouvernement n’a pas mandat pour négocier avec les USA ». « Le peuple n’a mandaté personne, ni directement ni indirectement ».
« Un gouvernement, qui refuse d’écouter l’opinion des 70% des citoyens qui s’opposent à la présence de soldats étrangers sur leur sol, n’est pas légitime ».
« Le gouvernement Topolanek veut détruire l’Europe, tous les moyens lui sont bons ». « Le gouvernement tchèque veut casser l’Europe, avec la base militaire américaine il frappe au but ».
« Le gouvernement Bush veut transformer l’Europe en dépotoir de déchets nucléaire, le gouvernement Topolanek est d’accord ».
Tous les démocrates français se reconnaissent dans ces mots d’ordre et revendications démocratiques. Nous nous réjouissons de ce sursaut civique dans ce pays de fortes traditions démocratiques, situé au cœur de l’Europe.
Apportons notre soutien aux amis tchèques qui s’opposent au gouvernement Klaus-Topolanek, qui a cédé à la demande du gouvernement Bush pour l’installation d’une base antimissile américaine dans cette partie orientale de l’Union Européenne.
Nous devons dire que nous n’en voulons pas.
Le peuple français est parfaitement légitimé à manifester un tel refus, lui qui a rejeté massivement le 29 mai 2005 le projet de soumission de l’Europe à l’OTAN et aux USA.
PRS Isère a répondu avec plaisir à l’invitation des organisateurs de la fête du Travailleur Alpin, qui se tiendra le 30 juin et le 1er juillet dans le parc de la Poya, à Fontaine. PRS y tiendra son stand. Je vous invite à venir débattre de toutes ces questions qui nous concernent tous, afin de clamer hautement notre refus, afin de décider tous ensemble des mesures qui s’imposent.

Karel Kostal
Pour la République sociale Isère

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Zadig007 |
interlignes |
HONNEUR ET FIDELITE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FO COMMERCE
| Ségolène Présidente
| Schivardi médias 2007