28 novembre 2007 ~ 0 Commentaire

APPEL DE LA CONFERENCE DU PARTI DE LA GAUCHE EUROPEENNE (24-25 novembre 2007)

Réunis à Prague les 24 et 25 novembre 2007, plus de 500 délégués du Parti de la Gauche Européenne (SEL), venus de 22 pays, dont 18 pays de l’Union, se prononcent « pour une Europe de la justice, de la paix, une Europe démocratique et écologique. »

La délégation allemande était conduite par le président de Die Linke Oskar Lafontaine.

La conférence dénonce « … la militarisation de l’Europe et l’installation de bases militaires américaines du système de défense antimissile sur le territoire de l’Union… »

 

La conférence déclare notamment :

« Le non français et néerlandais a ébranlé l’ensemble des pays de l’Union Européenne et a révélé chez les citoyens la profondeur de la crise de confiance dans l’orientation néolibérale de la politique européenne. »

 

La conférence déclare ensuite :

« La Gauche Européenne s’oppose au traité constitutionnel qui maintient intégralement le contenu des traités européens en vigueur, ainsi que le projet de constitution européenne, à savoir une société européenne gérée par la concurrence libre et non faussée… Nous affirmons la nécessité d’engager une nouvelle discussion européenne sur l’indispensable refondation de l’Europe. La seule voie pour une paix durable, pour une coexistence pacifique des Etats et des citoyens de l’Europe, pour la démocratie, pour l’avenir politique et social du continent européen, c’est la voie de la reconstruction européenne. Cette discussion doit apporter un nouveau pacte à l’échelle européenne, approuvé par tous les citoyens, par tous ceux qui veulent vivre en Europe. » (extraits de texte publié par le journal tchèque Britske Listy.)

Cette conférence internationale tenue à Prague revêt une importance capitale pour nous qui avons mené une bataille acharnée pour le non au TCE. Elle révèle que les citoyens français ne sont absolument pas isolés sur cette orientation de rejet de l’Europe ultralibérale. Dans notre combat pour développer les collectifs pour un nouveau référendum en France, nous devons répondre à cet appel pour cette discussion lancée à Prague les 24-25 novembre et développer des contacts directs.

Karel Kostal, socialiste franco-tchèque, membre de PRS 38

Robert Duguet, socialiste membre de PRS 91.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Zadig007 |
interlignes |
HONNEUR ET FIDELITE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FO COMMERCE
| Ségolène Présidente
| Schivardi médias 2007